Portrait de stagiaire : CS utilisateurs de chevaux attelés

Entretien avec Rachel Gaydon, 45 ans, origine de Saint Fraimbault (61) et élève en formation continue de la promotion Certificat de spécialisation utilisateurs de chevaux attelés.

Quel est ton parcours ?

J’ai été acheteuse aéronautique dans la maintenance des avions chez Air France industrie pendant 10 ans. J’ai ensuite tout arrêté pour élever mes enfants. J’étais également en charge de leur instruction. Il y a toujours eu de chevaux atour de moi, depuis mon enfance. Je suis cavalière et propriétaire de chevaux de loisirs : du shetland au cheval de trait en passant par toutes les tailles et tous les modèles. J’ai découvert la discipline de l’attelage il y a seulement trois ans car j’aime évidemment tous les types de chevaux mais particulièrement les chevaux lourds. J’ai fait la connaissance d’une personne qui privilégie les pieds nus pour ses chevaux, ses percherons sont attelés sans fers. Je suis devenue amie avec cette personne qui m’a formée et a aussi formé ma jument afin que nous puissions atteler ensemble. Très vite, j’ai cherché à atteler seule dans ma commune, Saint Fraimbault, village au label “quatre fleurs”. Cet été, j’ai proposé des tours en attelage de 30 minutes à Domfront, cité médiévale ornaise, deux jours par semaine, avec l’appui de l’Office de Tourisme. Pour les premiers tours, j’étais accompagnée par une des guides. Ça a cartonné !

Pourquoi avoir fait le choix de rejoindre l’École d’attelage HN du Pin ?

L’Ecole d’attelage HN du Pin jouit d’une trés bonne réputation. Une chance, elle est près de mon domicile. La formation CS Utilisateur de chevaux attelés correspond à ce que je souhaite faire : du transport de personnes dans un but touristique. Je suis en formation continue sur 6 mois avec des périodes de stage que je réalise chez Benoit Farain, les Attelages des Aulnes. Cela oblige mes enfants à aller à l’école mais moi aussi, je retourne à l’école, ce changement s’est bien passé. C’est intéressant pour eux de savoir qu’on peut se former à n’importe quel âge et n’importe quel moment de la vie.

Qu’attendez-vous de cette formation et que souhaitez-vous faire après ? 

Je voudrais continuer à transporter des personnes pour le tourisme et même développer mon activité. J’ai fait l’acquisition d’un nouveau cheval dans cette optique car ma jument était parfois un peu sur l’œil. Étant moi-même jeune meneuse, je souhaitais avoir un partenaire ayant de l’expérience. Des amis vendaient leur cheval de trait : une aubaine car cet ardennais “belge” de 11 ans a fait le trajet de la Belgique à Saumur derrière une roulotte. Il tirait les calèches avec les provisions : nourriture, eau, foin… Un cheval qui connait son métier ! Grâce à cette formation, je vais également gagner en expérience. De plus, je ne possède pas de diplôme dans la filière équine et c’est devenu indispensable. Cela m’apporte de la crédibilité et plus encore, de l’assurance.  C’est une vraie responsabilité de transporter des personnes. Je  prends cela trés au sérieux. Je suis donc le vendredi et le samedi à Dontfront, à Saint Fraimbault tous les dimanches après-midi. J’espère pouvoir prochainement proposer mes prestations à Bagnolles de l’Orne.

Pour en savoir plus :
École supérieure du cheval et de l’équitation
Site du Pin
61310 Le Pin au Haras
Tel : 02 33 12 12 10
Mail : hn.formation@ifce.fr

Pour aller plus loin :
Vous pouvez contacter Rachel Gaydon par mail :rachelgaydon@aol.com
http://www.saint-fraimbault.com/
http://www.ot-domfront.com/
© T. Drouot

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s