Jiri Kriz, de retour à l’école

Jiri Kriz, conquis par son séjour à l’école d’attelage HN du Pin en 2015, revient passer une semaine au Pin sans Castilla.

Du 14 au 19 mars 2016, le meneur Jiri Kriz, qui avait suivi un stage de coaching l’an passé avec l’équipe d’attelage du Pin, sera de retour sur les terres de l’Orne. Il nous revient de République Tchèque pour faire le bilan avec Renaud Vinck et animera également une séance de démonstrations de hersage.

Publicités

Très bonne rentrée de Tourmaline

Nicolas Mabire, responsable de la formation DEJEPS du site du Pin raconte sa belle participation en Pro1 lors du Grand national de Saumur les 5 et 6 mars 2016.

« J’avais fait le choix d’engager la Pro1 à Saumur pour redémarrer la saison.
L’organisation sur 2 jours, à 2 heures du Pin est, en effet, très confortable.
Je peux ainsi assumer pleinement mes activités de formation au Pin.
Tourmaline est passée tôt samedi matin au dressage. J’ai senti une jument très à l’écoute et assez brillante voire un peu fringante. J’aime sa motivation sur le rectangle. J’étais un peu déçu de la note, mais les notes n’ont pas décollé pour l’ensemble des cavaliers.
Rentrée oblige, j’ai cherché ensuite beaucoup de relâchement au CSO. Le parcours de la Pro élite abaissé de 5 cm était très technique.
12828297_10209040905606716_1045338005185230818_o
Mais Tourmaline s’est bien déjouée des pièges tendus par Jean Pierre Cosnuau (que je félicite d’ailleurs pour la qualité de cette épreuve de CSO). Sans faute, j’ajoute 2 pts de temps dépassé à mon score de dressage pour remonter à la 12ème place.
Le cross était un peu plus difficile que je l’imaginais. J’avais en tête la Pro 1 de Tartas de l’an dernier et m’attendais à voir un tour du même acabit. Or, Saumur reste Saumur et les difficultés de la pro élite ont finalement été assez peu estompées dans cette épreuve Pro 1. Même tracé, même temps, beaucoup de combinaisons équivalentes. Notamment deux sorties de combinaison, celle du gué et celle de la combinaison 13, tout à fait au niveau de la Pro élite.
Compte tenu du classement provisoire, j’ai fait un tour de cross rapide et sans risque. C’est à dire que je suis parti avec un bon galop mais j’ai soigné tous mes abords. La jument a d’ailleurs parfaitement sauté, et n’a pas frôlé un obstacle. Résultat : Aucun sursis sur le cross et 19 secondes de temps dépassé, qui lui permet de reprendre encore 2 places.
Tourmaline fini donc à la dixième place parmi ses 42 adversaires sans que je n’ai eu besoin de lui réclamer trop d’efforts. De très bon augure pour la suite…
Rendez-vous le week-end de Pâques pour le CICO*** de Fontainebleau. »